Réforme des retraites : Il faut savoir retirer un mauvais projet !

Grèves et manifestations partout en France le 29 janvier !

Les dernières mobilisations  démontrent, s’il en était besoin, que le mouvement ne s’essouffle pas. Bien au contraire, il se transforme pour s’ancrer toujours plus dans les directions, dans les  entreprises et dans le quotidien de plus en plus de villes. Des rassemblements, manifestations et initiatives ont été organisés la semaine dernière dans plus de 360 villes de France.

Les derniers sondages confirment qu’une très large majorité des Français (62 %) est pour le retrait du projet de retraite à points.

Comme pour faire écho à ce bouillonnement et faire mentir une nouvelle fois ce gouvernement, le Conseil d’Etat vient de tacler sévèrement ce projet de réforme de retraites en raison de projections financières « lacunaires », d’une étude d’impact ne répondant pas  «aux exigences générales d’objectivité et de sincérité», des « différences de traitement » injustifiées, d’un recours exagéré aux ordonnances, et de promesses contraires à la Constitution….rien que ça ! Et il torpille au passage le slogan présidentiel («chaque euro cotisé ouvre les mêmes droits pour tous») : cet «objectif […] reflète imparfaitement la complexité et la diversité des règles de cotisation ou d’ouverture de droits définies par le projet de loi».

Il donne en cela raisons aux analyses que met la CGT en avant depuis des mois : des calculs orientés qui ne prennent pas en compte toutes les situations, des chiffres parcellaires voir absents qui ne permettent pas aux citoyens de connaître à l’avance le montant de leur pension (contrairement au système actuel), la volonté d’éviter tout débat démocratique et des promesses de revalorisations qui ne pourront être tenues.

A l’opposé de ce projet de régime à points qui de surcroît, accélèrera la baisse de la majorité des pensions et consistera à faire des économies sur le dos des travailleurs, la CGT défend un projet moderne d’évolution et d’amélioration du système solidaire par répartition avec des droits nouveaux  pour mieux protéger tous les citoyens.

Alors, notre conseil : « messieurs du gouvernement, il faut savoir retirer un mauvais projet ! »

 Une nouvelle mobilisation interprofessionnelle est prévue ce mercredi 29 janvier et le SNASS-CGT appelle tou.te.s les agent.e.s à se retrouver les plus nombreux possibles dans les manifestions organisées partout en France pour obtenir le retrait du projet de loi et l’ouverture de véritables négociations pour améliorer nos systèmes solidaires de retraite.

Plus d’informations :