Carton rouge

Promotions de grade de la catégorie C : Honteux !

Une décision désastreuse pour les C

Le Ministère vient d’informer les élus à la CAP du corps des adjoints administratifs des taux de promotion qui vont servir à déterminer le nombre de promus aux grades supérieurs durant l’année 2018.

Ces arbitrages ont une énorme incidence en particulier pour le passage de AAP2 en AAP1 (dans la nouvelle grille C3). Une promotion de grade attendue avec impatience par des centaines de collègues présents dans les services, bloqués depuis de longues années dans les deux ou trois derniers échelons du grade d’AAP2 en désespérant de passer un jour AAP 1.

La fusion des grades d’AA1 et AAP2 (dans la nouvelle grille C2)  a rendu ce problème encore plus important puisque le grade d’AAP2 a donc vu son nombre d’agents doublé.

C’est dans ce contexte pourtant déjà difficile que la direction des ressources humaines chargée des ministères sociaux, en lien avec le ministère des finances et celui de la fonction publique, a divisé par deux le taux de promotion afin de faire, ni plus ni moins, des économies budgétaires.

Le tableau ci-dessous est sans appel :

Des promotions laminées par le bas : 237 postes seulement contre 475 !

Au lieu de 475 promotions qu’aurait permis un taux de promotion maintenu à 15% des promouvables, le nouveau taux réduit de 7,5% donne seulement 237 postes.

Et pendant ce temps, le nombre de candidats à la promotion en AAP1 est multiplié par deux.

En clair, il y aura une « pincée » de postes supplémentaires (+ 23) pour deux fois plus de candidats à la promotion : Un vrai scandale !

Même la DRH des ministères sociaux, en annonçant ces chiffres, a indiqué qu’elle demandait aux ministères des finances et de la fonction publique de revoir sa copie tellement ces mesures sont iniques.

Ces mesures sont indignes et inacceptables pour la CGT !

La CGT exige :

  • Le retrait immédiat de cette mesure scandaleuse.
  • Un taux exceptionnel de 30 % en 2018 à titre de rattrapage puis un taux de 15% les années suivantes, pour enfin permettre un déblocage des carrières.
  • Un plan de passage massif d’adjoints administratifs en secrétaire administratif.

Elle continuera de faire signer la pétition et prendra tous les contacts au plan régional et départemental et avec les instances nationales pour faire valoir ces exigences par tous moyens que décideront les agents: AG, motions, délégations, rassemblement au ministère, grève.


Télécharger ce document au format .pdf