Compte rendu du CTM « Santé Cohésion Sociale Jeunesse et Sports » du 7 novembre 2014

Une ministre invisible !

La CGT a fait lors du CTM Conjoint une déclaration préalable concernant le CTM « santé social jeunesse et sports » devant se tenir peu après.

En effet, il est de tradition que le CTM dans lequel est présenté le projet de budget de l’année à venir soit présidé par le ou la ministre. Cela ne posait pas le moindre problème par le passé, mais semble ne pas durablement concerner Mme Touraine.

Pourtant cette présidence est effective dans d’autres ministères, qui pour certains, ont même droit à leur ministre à chaque CTM convoqué !

Dans un contexte des plus difficiles de réduction des effectifs et des moyens de fonctionnement, il est pourtant parfaitement cohérent que celle ou celui qui porte l’action des services et qui a la responsabilité budgétaire des politiques publiques dont il a la charge vienne présenter et assumer son budget…

Mais comme en 2013, la ministre ne sera pas présente…

Par voie de conséquence, comme en 2013, la CGT a décidé de ne pas siéger à ce CTM !

Un budget désastreux : baisse continue des effectifs et fonte de l’enveloppe catégorielle

Que retenir des documents budgétaires transmis par le ministère ?

Pour ne parler que du programme 124 (qui traite des moyens humains et matériels de nos services)

  • Baisse des effectifs de fonctionnaires à hauteur de 150 agents (cette baisse portera exclusivement sur les catégories B et C, soit respectivement 50 et 100 postes);
  • Baisse des moyens de fonctionnement de 5 %;
  • Fonte de l’enveloppe catégorielle (qui permet de financer les réformes statutaires et la revalorisation des primes) : 1M8 euros en 2015 contre 3 millions d’Euros en 2014.

Les questions que nous aurions aimé poser à Mme Touraine

  • Comment les services vont-ils continuer à fonctionner avec toujours moins de moyens ?
  • Comment aller vous réellement lutter contre la maltraitance au travail dans un tel contexte de détérioration des conditions de travail ?
  • Que dites-vous aux personnels qui reprennent les missions de leurs collègues partant en retraite sans être remplacés ?
  • Comment allez vous assurer les tâches de gestion et d’application indispensables dans nos services, avec cette saignée d’agents de catégorie B et C qui ne cesse de se confirmer, année après année ?
  • Comment allez-vous répondre aux justes revendications catégorielles de vos agents, alors que ceux-ci effectuent de plus en plus de missions, avec des salaires bloqués et peu de possibilités de promotion ?
  • Quid de « la revue des missions » qui met les agents devant le fait accompli, sans aucune transparence ?

EP2014_visuel


Compte rendu du CTMC du 7 novembre 2014

 1. Modification du décret portant statut particulier du corps de l’Inspection Générale des Affaires Sociales : La modification du statut des IGAS portait sur un point unique : confier au chef de l’IGAS le pouvoir de prononcer, à l’encontre des membres de l’IGAS, les sanctions disciplinaires des 1ers et 2èmes groupes, soit : Premier groupe […]

0 comments