Archives de catégorie : Mobilisations

Dépeçage des missions santé-environnement en ARS : Stoppons un projet dangereux !

Le contexte…

A la fin du mois de juillet dernier, le ministère de la Santé a fait parvenir aux DGARS un tableau dans lequel figuraient des propositions sur le devenir des missions santé-environnement. Le ministère demandait aux DGARS de bien vouloir donner son avis sur les propositions de maintien…et d’externalisation voire d’abandon (ce qui revient relativement au même pour les agents SSE) des missions santé-environnement.

Lire la suite

Combattre l’extrême-droite et l’austérité qui la nourrit !

Le SNASS CGT réuni en congrès à Montreuil les 3, 4 et 5 juin 2014 adresse aux agents des ARS et de la Cohésion Sociale la motion suivante.


Un avertissement

Après les élections municipales et la conquête de onze villes par le Front National, ce dernier s’est placé nettement en tête aux élections européennes. L’extrême droite qui pèse sur les politiques et les esprits en France depuis trente ans confirme son enracinement et affiche sa prétention à jouer un rôle majeur dans la vie politique. C’est un avertissement très grave qui est donné aux salariés, aux fonctionnaires et à la population tout entière. Car l’extrême-droite, c’est notre pire ennemi à tous. Lire la suite…

1er mai 2012 : pas de récupération patronale !

Le 1er MAI 1886, à Chicago, une grande grève des ouvriers pour la journée de 8 heures est réprimée violemment par la police qui fait plusieurs morts.

Le mouvement ouvrier international fait du 1er MAI 1890 la première journée internationale de revendication pour la journée de 8 heures.

En France, la contre-attaque patronale viendra en 1941 où le 1er mai devient la « fête du travail et de la concorde sociale » voulue par le régime corporatiste de Vichy qui veut nier la confrontation patrons/salariés.

C’est en 1947 que le 1er mai redevient une grande journée de mobilisation syndicale.

Ainsi donc le 1er mai est un enjeu permanent :

  • « Fête des travailleurs » pour les hommes et les femmes en lutte ;
  • « Fête du travail » pour les patrons.

Et le 1er mai 2012 est particulièrement l’objet de cet enjeu. C’est pourquoi la CGT dénonce la provocation patronale faite par la droite politique d’un rassemblement du « vrai travail ».

En conséquence, la CGT appelle tous les agents du ministère et de ses établissements publics à participer plus que jamais aux rassemblements des syndicats avec toute la volonté et la gravité qu’exige la situation.