Archives de catégorie : Mobilisations

Ensemble, ne les laissons pas faire. Le 22 mars, toutes et tous en grève !

LE STATUT DES FONCTIONNAIRES :
UN ATOUT POUR LA POPULATION ET LE PROGRÈS

Les 5,2 millions d’agents de la Fonction publique sont aujourd’hui le cœur de cible des politiques dévastatrices du gouvernement. Après, la mise en perspective de 120 000 nouvelles suppressions d’emplois, la baisse du pouvoir d’achat du fait du gel de la valeur du point d’indice et des rares mesures positives PPCR, la hausse de la CSG et des retenues pour pension, le rétablissement du jour de carence, le gouvernement s’attaque frontalement à la Fonction publique, au Statut général des fonctionnaires et aux missions publiques qu’ils exercent, poursuivant sa politique libérale pour réduire à n’importe quel prix la dépense publique et refonder un nouveau modèle de société.

Son projet de transformation de l’action publique est inacceptable :

  • C’est le programme de « CAP 2022 », dont les premiers contours ont été dévoilés en janvier 2018, porteurs de lourdes régressions et d’un véritable démantèlement des services publics essentiels pour les citoyens ;
  • C’est le 1er février, lors du « Comité interministériel de la transformation publique », présenté par le 1er ministre et Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, qu’un nouveau cap est franchi, une attaque d’un niveau inédit contre le Statut général des fonctionnaires, en préconisant le recours accru aux non-titulaires, le renforcement de la rémunération au mérite, la diminution du nombre des instances de représentation du personnel et l’annonce d’un plan de départ volontaire.

Une certaine habilité dans la présentation de tous ces projets, pourrait les rendre positifs pour un certain nombre d’agents ou d’usagers, comme le révèle un récent sondage d’opinion. Mais toutes ces mesures sont d’une extrême gravité pour les droits et garanties des personnels, en matière de recrutement et de déroulement de carrière, de rémunération, de droit à être défendus tout au long de leur vie professionnelle.

C’est une remise en cause inacceptable des principes d’égalité, d’indépendance et de responsabilité, qui fondent le Statut général des fonctionnaires.

Oui, le Statut général des fonctionnaires est une garantie pour les agents et les citoyens, pour l’exercice des missions de service public, pour une Fonction publique au service de l’intérêt général.


Le 22mars 2018
Toutes et tous en grève pour :

  • l’arrêt des suppressions d’emplois et des créations d’emploi statutaires répondant
    aux besoins des populations et du service public ;
  • un nouveau plan de titularisation des contractuels et la résorption de la précarité ;
  • l’arrêt de toute forme de rémunération au mérite et du RIFSEEP ;
  • le respect de la démocratie sociale et le maintien des instances (CHSCT et CAP nationales et locales), garantissant aux personnels le droit à être défendus tout au long de leur carrière.

 

Pour aller plus loin :

Le 4 pages de l’Union Fédérale des Syndicats de l’État

Le 4 pages
« Et si on y allait tous ensemble? »

CAP DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS DU 9 MARS 2018

Pour télécharger le compte rendu de la CAP cliquez ici => Compte rendu CAP DU 9 MARS 2018

COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE
DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS
DU 9 MARS 2018

DÉCLARATION LIMINAIRE

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs

A l’issue de 4 jours de pré-CAP, nous siégeons à cette CAP pour les promotions du corps des adjoints administratifs.

Concernant le fonctionnement, nous tenons à vous faire part des difficultés rencontrées pendant ces 4 jours :

  • Notre rôle est minoré, or, nous ne sommes pas là pour uniquement valider les propositions de l’administration. Nous dénonçons à ce propos une nouvelle fois le classement au mérite sans prise en compte de l’ancienneté des agents et surtout des mentions attribuées depuis plusieurs années. Le travail effectué depuis 3 ou 4 ans lors de précédentes CAP est purement et simplement ignoré. Il est inacceptable de voir un agent nouvellement promouvable, avantagé par la réforme des adjoints administratifs, prendre la place d’un autre classé depuis plusieurs années et mentionné. À quoi servent les mentions dans ce cas ?

  • Concernant le nombre de promotions pour l’accès au grade d’adjoint administratif principal de 1ère classe, nous dénonçons à nouveau le taux passé de 15 à 7,5 % alors que le nombre de promouvables a quasiment doublé par rapport à 2017. Bien qu’il y aura cette année 23 agents promus de plus, ce nombre de postes est donc dérisoire au regard de l’afflux considérable d’AAP2 présentant les conditions pour passer AAP1. Une large majorité de collègues devra encore patienter voire partir en retraite sans obtenir de promotion. Nous ne pouvons pas nous satisfaire de ce constat. Et quid de votre demande de réajustement de ce taux à 10 % pour passer AAP1 qui a été annoncé lors de la réunion du 14 février 2018 organisée par la DRH avec les organisations syndicales en raison du boycott de la précédente séance de CAP ?

Nous réitérons nos demandes maintes fois exprimées en CAP ou lors de réunions avec vos services :

  • Augmentation des taux de promotion au vu du nombre de promouvables afin de respecter le droit à déroulement de carrière : sur la base des chiffres communiqués par la DRH, La CGT revendique un taux exceptionnel de passage en AAP1 égal à 30% dès 2018 pour rattraper les retards de carrière accumulés depuis des années puis un taux de 15% les années suivantes.
  • Obtention d’un plan pour un passage massif de C en B. (en secrétaire administratif)
  • Maintien des CAP en présentiel. Nous vous rappelons notre opposition à toute consultation de la CAP par visio ou audioconférence quel que soit le sujet. Quant est-il d’ailleurs du devenir des CAP ?

Enfin, le dialogue social tant prôné par ce ministère est mis à mal au vu des conditions de déroulement de cette CAP.

Nous vous demandons le rétablissement de deux CAP distinctes pour les promotions.

Les agents de catégorie C méritent le respect ! Il n’est pas tenable d’être présent 4 jours en pré CAP pour conclure par une CAP un vendredi matin.

Un véritable marathon qui va à l’encontre d’un traitement sérieux des dossiers de tous les collègues concernés !!

Comme elle le fait à travers sa pétition nationale qui a d’ores et déjà recueilli des centaines de signatures, la CGT mettra tout en œuvre dans les semaines qui viennent pour faire aboutir les légitimes revendications de reconnaissance professionnelle des adjoints administratifs, oubliés et méprisés depuis tant d’années maintenant !

LE 8 MARS : JOURNEE DE LUTTES POUR LES DROITS DES FEMMES

Téléchargez le  TRACT 8 MARS
Parce que l’égalité entre les femmes et les hommes est incontournable et participe du progrès social. La journée du 8 mars ne se « fête » pas et n’est pas la « journée de la femme » mais bien celle de la lutte pour les droits des femmes contre :
  • les stéréotypes de genre toujours persistants
  • les inégalités au travail en termes de salaires, de carrière, de temps de travail ;
  • les conséquences de la répartition inégalitaire des tâches domestiques ;
  • les remises en cause du droit à l’avortement, à l’accès à la contraception ;
  • les violences sexistes et sexuelles à la maison, dans l’espace public, au travail….

Continuer la lecture

Transfert des juridictions sociales à la justice : Où en est-on ?

Le phasage est tenu. Pour le contenu c’est plus difficile

Le point a été fait en comité technique ministériel du 6 février 2018.

La première phase, jusqu’au 31 décembre 2018, est une phase de préparation dont l’objectif principal, à l’ origine, était de parvenir à la résorption des stocks de dossiers en cours.

Une centaine d’ETPT a bien été déployée a cet effet en 2017 et cette mesure est renouvelée en 2018. De toute évidence ces embauches ne suffisent pas, au moins en ce qui concerne les TASS ou les besoins sont les plus importants. Les renforts seront donc orientes en priorité vers les TASS mais il apparait d’ores et déjà que l’objectif assigné par la circulaire interministérielle du 2 janvier 2017 de ramener le délai de traitement de tous les dossiers fin 2018 ≪ à un niveau raisonnable, c’est-à-dire compris entre neuf mois et un an ≫ ne sera pas tenu.

Continuer la lecture