Archives de catégorie : Mobilisations

PROMOTIONS DE CORPS (de catégorie C en B et de catégorie B en A) : LA CGT OBTIENT LA REOUVERTURE DES DISCUSSIONS !

La CGT se bat seule depuis 2 ans avec les personnels pour faire évoluer les ratios de promotions de grade et augmenter le nombre de promotions de corps, afin d’accéder à la catégorie supérieure A ou B.

Les ratios de promotion de grade sont aujourd’hui en cours de négociation avec la fonction publique et Bercy. Poussée par la pétition de la CGT (signée  par plus de 1500 agents, accompagnée de témoignages…) la DRH ministérielle avait  accepté de faire de nouvelles propositions au « guichet unique » en 2018 afin de renégocier à la hausse le nombre de promotions dans les grades supérieurs.

La CGT a rencontré il y a quelques jours la Secrétaire Générale des ministères sociaux pour continuer à porter les revendications sur les promotions. 

Les arguments de la CGT ont enfin été entendus par la Secrétaire Générale qui s’est engagée à rouvrir le dossier des promotions de corps (enterré depuis l’arrivée du gouvernement Macron) afin de mieux reconnaitre les qualifications des agents et permettre des évolutions de carrière aujourd’hui au point mort !

Continuer la lecture

STOP AUX VIOLENCES FAITES AUX FEMMES!

La Journée internationale du 25 novembre pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes revêt cette année un relief particulier. La CGT est partie prenante du mouvement #NOUSTOUTES et appelle à participer aux mobilisations du
samedi novembre (manifestations, actions sur les lieux de travail…), voir la carte

Pour en savoir plus, lire l’Appel de l’UFSE-CGT

- 4 pages confédéral CGT « Violences sexistes et sexuelles : ça suffit ! »
- Communiqué de l’UCR-CGT

 

TASS – TCI – CDAS – CNITAAT : LA CGT INTERPELLE LES MINISTRES

A quelques semaines du transfert des personnels des TASS,  TCI, CDAS et CNITAAT au Ministère de la justice, tout est encore très flou pour les agents.
  (Tract en pdf : cliquez ici)

Côté ministère de la santé aucune information claire n’a été adressée aux agents sur les conditions et les garanties de ce transfert,  et leurs multiples interrogations sont pour l’heure restées sans réponses. Côté ministère de la justice, rien n’est vraiment anticipé pour prévenir les difficultés de manque de personnel et de formation qui ne manqueront pas d’arriver dès le premier janvier 2019. Deux ministères donc, qui semblent regarder ailleurs quand on évoque les conditions de transfert et l’avenir des agents.

 Pourtant, la date du 1er janvier 2019 arrive à grands pas. Et les agents se retrouvent aujourd’hui dans l’incertitude la plus totale. Aucune information précise n’est diffusée dans les TASS, TCI, CDAS, CNITAAT et les situations individuelles difficiles sont en train d’apparaitre :

Continuer la lecture

Le prélèvement à la source en 10 questions

Source : CGT Finances

01. AVEC LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE, ÇA SERA VRAIMENT PLUS SIMPLE ? NON !

Aujourd’hui, chacun déclare ses revenus lorsqu’il a connaissance de ce qu’il a gagné. Les services fiscaux calculent ensuite l’impôt à payer sur les revenus déclarés puis envoient un avis d’imposition avec le montant de l’impôt à régler. Avec le nouveau système, au 1er janvier 2018, l’impôt pour un salarié sera directement prélevé par son employeur sur son salaire.

Cela ne l’empêchera pourtant pas d’avoir à déclarer ses revenus de 2018 en avril 2019, soit plus d’un an après le prélèvement de l’impôt. Il recevra toujours un avis d’imposition à l’été 2019 pour les revenus de 2018. Il sera alors amené à être remboursé de ce qu’il a payé en trop ou à verser l’impôt qu’il lui reste à payer. Les services fiscaux devront alors reprendre contact avec les employeurs pour leur transmettre les nouveaux taux d’imposition à appliquer sur les salaires de la fin d’année de 2019.

 

Continuer la lecture

RAPPORT CAP 2022 : la « BENALLISATION » du service public

Ou la vision d’une fonction publique qui s’affranchit des règles, plus inégalitaire, avec des recrutements et des évolutions de carrières de gré à gré,  pour un risque de dérives accru.

(téléchargez en pdf cet article  Analyse rapport CAP 2022)

 Le « rapport secret » qui ne l’est plus

Le fameux rapport CAP 2022 (disponible sur notre site ici) , arlésienne depuis mars dernier et que le gouvernement avait finalement renoncé  à rendre public (sic !) a malencontreusement ou délibérément fuité. Cette affaire bien mal gérée par le pouvoir, était évidemment le signe de propositions explosives pour l’avenir de la fonction publique en général, et de ses fonctionnaires en particulier.

Continuer la lecture