Archives de catégorie : Brèves

LE FONCTIONNAIRE SERVITEUR ET LE SYNDICALISTE MUSELÉ PAS QUESTION POUR L’UGFF-CGT !

L’actualité fournit malheureusement deux cas tristement emblématiques de conceptions et de pratiques particulièrement rétrogrades et inacceptables.

Il s’agit de deux femmes, fonctionnaires, mises en cause par les pouvoirs publics parce qu’elles portent une conception de leurs missions publiques qui n’est pas réductible à un silence zélé et complaisant.

Continuer la lecture

Intégration des CTSS dans le corps des Attachés…enfin!!

La fin d’un long périple juridique !

Rappelons brièvement les nombreux épisodes juridiques de ce dossier pendant près de 6 ans : recours successifs au

tribunal administratif de Paris, puis en cour d’Appel et enfin au conseil d’Etat, qui a tranché…
Le recours initial du syndicat UNSA à l’encontre de la première vague de détachement des CTSS des ministères sociaux dans le corps des attachés, fait générateur de l’affaire, a bloqué le processus de détachement des CTSS qui le souhaitaient dans le corps des attachés.
Cette mesure avait été obtenue de haute lutte par la CGT, suite à sa négociation avec le Cabinet du ministre de l’époque, Xavier Bertrand, et de multiples rencontres avec la DRH pour sa mise en application….

Pour lire la suite, téléchargez le tract sur l’intégration des Conseillers Techniques de Service Social

tract_integration-des-ctss

 

Réforme territoriale, mobilité : demandez votre dû !

 

Les suites des réorganisations imposées

La CGT s’est opposée à la réforme territoriale qui constitue une régression importante : éloignement des centres de décision, mise en cause de l’égalité républicaine, hausse des déplacements et des dépenses, spécialisation arbitraire des sites, renforcement de la bureaucratie, plan social déguisé, contournement des CAP etc.

Continuer la lecture

Réforme du code du travail – Mobilisation du 31 mars 2016

12049345_669811116503191_319829520271243777_n

Pour le retrait du projet de loi El Khomri et pour de meilleurs salaires, Tous en grève le 31 mars !

Le projet de loi MEDEF  / Valls / El Khomri sur le code du travail a été retouché à la marge mais son noyau dur reste intact ! Les régressions défavorables aux salariés sont toujours là :

  • Inversion de la hiérarchie des normes = possibilité de faire primer un accord d’entreprise sur un accord de branche ou sur la loi, même si cet accord est moins favorable
  • Affaiblissement des conventions collectives
  • Flexibilisation accrue du temps de travail
  • Facilités de licenciement
  • Contournement des syndicats par l’instauration du référendum sur les projets patronaux, où la liberté de vote des salariés peut être écrasée par la pression patronale comme cela s’est vu dans de multiples exemples récents.

Continuer la lecture