Tous les articles par snass-cgt

CAP DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS DU 9 MARS 2018

Pour télécharger le compte rendu de la CAP cliquez ici => Compte rendu CAP DU 9 MARS 2018

COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE
DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS
DU 9 MARS 2018

DÉCLARATION LIMINAIRE

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs

A l’issue de 4 jours de pré-CAP, nous siégeons à cette CAP pour les promotions du corps des adjoints administratifs.

Concernant le fonctionnement, nous tenons à vous faire part des difficultés rencontrées pendant ces 4 jours :

  • Notre rôle est minoré, or, nous ne sommes pas là pour uniquement valider les propositions de l’administration. Nous dénonçons à ce propos une nouvelle fois le classement au mérite sans prise en compte de l’ancienneté des agents et surtout des mentions attribuées depuis plusieurs années. Le travail effectué depuis 3 ou 4 ans lors de précédentes CAP est purement et simplement ignoré. Il est inacceptable de voir un agent nouvellement promouvable, avantagé par la réforme des adjoints administratifs, prendre la place d’un autre classé depuis plusieurs années et mentionné. À quoi servent les mentions dans ce cas ?

  • Concernant le nombre de promotions pour l’accès au grade d’adjoint administratif principal de 1ère classe, nous dénonçons à nouveau le taux passé de 15 à 7,5 % alors que le nombre de promouvables a quasiment doublé par rapport à 2017. Bien qu’il y aura cette année 23 agents promus de plus, ce nombre de postes est donc dérisoire au regard de l’afflux considérable d’AAP2 présentant les conditions pour passer AAP1. Une large majorité de collègues devra encore patienter voire partir en retraite sans obtenir de promotion. Nous ne pouvons pas nous satisfaire de ce constat. Et quid de votre demande de réajustement de ce taux à 10 % pour passer AAP1 qui a été annoncé lors de la réunion du 14 février 2018 organisée par la DRH avec les organisations syndicales en raison du boycott de la précédente séance de CAP ?

Nous réitérons nos demandes maintes fois exprimées en CAP ou lors de réunions avec vos services :

  • Augmentation des taux de promotion au vu du nombre de promouvables afin de respecter le droit à déroulement de carrière : sur la base des chiffres communiqués par la DRH, La CGT revendique un taux exceptionnel de passage en AAP1 égal à 30% dès 2018 pour rattraper les retards de carrière accumulés depuis des années puis un taux de 15% les années suivantes.
  • Obtention d’un plan pour un passage massif de C en B. (en secrétaire administratif)
  • Maintien des CAP en présentiel. Nous vous rappelons notre opposition à toute consultation de la CAP par visio ou audioconférence quel que soit le sujet. Quant est-il d’ailleurs du devenir des CAP ?

Enfin, le dialogue social tant prôné par ce ministère est mis à mal au vu des conditions de déroulement de cette CAP.

Nous vous demandons le rétablissement de deux CAP distinctes pour les promotions.

Les agents de catégorie C méritent le respect ! Il n’est pas tenable d’être présent 4 jours en pré CAP pour conclure par une CAP un vendredi matin.

Un véritable marathon qui va à l’encontre d’un traitement sérieux des dossiers de tous les collègues concernés !!

Comme elle le fait à travers sa pétition nationale qui a d’ores et déjà recueilli des centaines de signatures, la CGT mettra tout en œuvre dans les semaines qui viennent pour faire aboutir les légitimes revendications de reconnaissance professionnelle des adjoints administratifs, oubliés et méprisés depuis tant d’années maintenant !

LE 8 MARS : JOURNEE DE LUTTES POUR LES DROITS DES FEMMES

Téléchargez le  TRACT 8 MARS
Parce que l’égalité entre les femmes et les hommes est incontournable et participe du progrès social. La journée du 8 mars ne se « fête » pas et n’est pas la « journée de la femme » mais bien celle de la lutte pour les droits des femmes contre :
  • les stéréotypes de genre toujours persistants
  • les inégalités au travail en termes de salaires, de carrière, de temps de travail ;
  • les conséquences de la répartition inégalitaire des tâches domestiques ;
  • les remises en cause du droit à l’avortement, à l’accès à la contraception ;
  • les violences sexistes et sexuelles à la maison, dans l’espace public, au travail….

Continuer la lecture

Transfert des juridictions sociales à la justice : Où en est-on ?

Le phasage est tenu. Pour le contenu c’est plus difficile

Le point a été fait en comité technique ministériel du 6 février 2018.

La première phase, jusqu’au 31 décembre 2018, est une phase de préparation dont l’objectif principal, à l’ origine, était de parvenir à la résorption des stocks de dossiers en cours.

Une centaine d’ETPT a bien été déployée a cet effet en 2017 et cette mesure est renouvelée en 2018. De toute évidence ces embauches ne suffisent pas, au moins en ce qui concerne les TASS ou les besoins sont les plus importants. Les renforts seront donc orientes en priorité vers les TASS mais il apparait d’ores et déjà que l’objectif assigné par la circulaire interministérielle du 2 janvier 2017 de ramener le délai de traitement de tous les dossiers fin 2018 ≪ à un niveau raisonnable, c’est-à-dire compris entre neuf mois et un an ≫ ne sera pas tenu.

Continuer la lecture

Bientôt un big-bang dans la fonction publique !

Déclaration CGT au CTM du 6 février 2018

DES MESURES CONTRE LES AGENTS, LE STATUT, LE SERVICE PUBLIC.

Le 1er février s’est tenu le premier Comité Interministériel de la Transformation Publique présidé par Edouard Philippe. Ce que l’on sait des principales pistes gouvernementales mises en avant confirme malheureusement les craintes que l’on pouvait avoir.

 En plaidant pour une accentuation du « salaire au mérite », en fonction d’objectifs collectifs et individuels à atteindre, le chef du gouvernement indique clairement que les performances quantifiables et la rentabilité – bref des éléments inspirés des lois libérales du marché et antinomiques des missions publiques et de l’intérêt général – doivent occuper une place prépondérante dans le système de rémunération des agents de la Fonction publique.

Continuer la lecture