Défendons notre système de santé et de protection sociale, et les missions de services public pour les agents et les usagers !

Le système de santé est à bout de souffle !

Urgences au bord de l’explosion, soignants en burn-out, réquisitions pour pallier les manques de personnels, management brutal, une situation qui induit une perte de chance et des risques pour les patients entraînant une hausse de la mortalité , désintérêt pour certaines spécialités…Notre système de santé, pourtant reconnu comme l’un des meilleurs du monde,est à bout de souffle.

Le rôle donné aux ARS de mieux répondre aux besoins de la population et garantir l’efficacité du système de santé, s’est transformé en casse des hôpitaux de proximité au bénéficie des établissements de santé privés lucratifs. Seule la diminution des dépenses publiques compte dans les directives nationales.

Continuer la lecture

Déclaration CGT au CTM du 17 octobre 2019

Madame la secrétaire générale,

Les réformes successives de l’organisation territoriale des services publics conduites toutes à un train d’enfer sans jamais en tirer le bilan, ont amené à une désorganisation et des pertes d’efficacité des services de l’État.

Le seul remède trouvé par ce gouvernement est d’en ajouter une nouvelle sur la base de la nième revue des missions et sans véritable inventaire. Pourquoi cette course folle ?

Dans le prolongement et l’approfondissement des réformes de la RGPP et de la MAP, le programme Action Publique 2022 lancé par le gouvernement en octobre 2017 et les textes qui en découlent, procèdent à une réduction drastique des dépenses publiques, à l’abandon pur et simple de certaines missions publiques, à la disparition de services publics de proximité et à la restructuration des services de l’État.

La CGT rappelle que les alertes que nous vous remontons sur la souffrance des personnels se trouvent aujourd’hui confortées par les résultats de l’étude d’impact lancée par le ministère des solidarités et de la santé sur le périmètre des services déconcentrés du TRAVAIL et de la JEUNESSE ET DES SPORTS ET DE LA COHÉSION SOCIALE. Il ressort de cette étude qu’aujourd’hui, les impacts et risques professionnels sont majeurs, bien supérieurs à ce qui avait pu être détecté dans les précédentes réformes. Nous sommes donc bien face à une réforme pathogène.

Continuer la lecture

COMPTE RENDU DU COMITE TECHNIQUE MINISTERIEL DU 17 OCTOBRE 2019

ORDRE DU JOUR 

Point n° 1 :     Nouvelle organisation territoriale de l’Etat

Point n° 2 :     PLF 2020

Point n° 3 :     Projet d’arrêté de  restructuration des services

Point n° 4 :     Projet d’arrêté Commission d’Action Sociale

*********************************************

1/ Nouvelle organisation Territoriale de l’Etat : l’enfumage continue

Les informations données par l’administration sur la mise en place de l’Organisation Territoriale de l’Etat n’ont rien apporté en nouveautés (voir note en PJ). Le calendrier reste extrêmement tendu, et les demandes de desserrement dudit calendrier portées unanimement par toutes les organisations syndicales dans les différentes instances sont restées « lettres mortes ». La réforme continue donc au pas de charge.

Continuer la lecture

Urgence sociale et environnementale – Mobilisons-nous pour conquérir de nouveaux droits les 20, 24 et 27 septembre !

Plus de salaires, une retraite par répartition de haut niveau, des services publics partout et pour tous, des transports accessibles partout et respectueux de l’environnement, des logements conformes aux normes écologiques, une gestion des ressources naturelles en harmonie avec notre planète…

Pour la CGT, Les questions environnementales et sociales sont indissociables. Il ne peut y avoir de justice sociale sans justice écologique. La CGT milite pour le développement humain durable. Ce sont les jeunes, les plus fragiles, les plus pauvres qui partout subissent de plein fouet les effets du dérèglement climatique et social du fait des politiques néolibérales.

Continuer la lecture

« Rendez-vous salarial » du 2 juillet 2019

Une nouvelle marque de surgelés est arrivée : DUSSOPTGEL

Lire l’intervention de la CGT

A l’occasion de ce que seul le gouvernement peut appeler un « rendez-vous salarial », le secrétaire d’État a réussi l’exploit invraisemblable, dans un propos introductif d’environ une demi-heure, de ne pas prononcer une seule fois les mots de mesures générales ou de revalorisation du point d’indice !

Certes, quelques mesures comme celles concernant le remboursement des frais de repas lors des missions ou l’amélioration du dispositif du CESU (pour la Fonction publique de l’Etat) vont dans le bon sens. Mais, outre quelles sont insuffisantes, elles n’ont rien à voir avec les salaires proprement dit.

Continuer la lecture