Plan de reclassement de la catégorie C

Le plan de reclassement pour la catégorie C est intervenu au 1er octobre 2005, suite à la réunification des différents SMIC et à l’augmentation de celui-ci à compter du 1er juillet 2005. En effet, afin que le salaire minimum fonction publique ne soit plus en dessous du SMIC, les échelles 2 et 3 ont été fusionnées ce qui a impliqué un reclassement pour les échelles 3 à 5, qui de plus passent de 11 à 10 échelons.

Bien que les agents n’aient pas encore eu leur arrêté, la trésorerie générale à anticipé les reclassements. Ceci est sûrement dû aux vives réactions de la CGT lorsque la DAGPB nous a informé que les agents concernés ne pourraient en bénéficier qu’en février 2006.

Cette nouvelle situation indiciaire amène de nombreux agents à s’interroger au vu de leur feuille de paye du mois d’octobre (grilles de reclassements).

Nous avions constaté, qu’au vu de ces reclassements, les adjoints administratifs de 2e classe, ayant 2 ans d’ancienneté dans le 9ème échelon, étaient reclassés au 8ème échelon et perdaient ainsi les conditions requises pour prétendre à une promotion au grade d’adjoint administratif de 1ère classe.

Une fois encore, nos vives réactions ont été bénéfiques puisqu’un décret daté du 2 novembre dernier modifie les conditions de promotions pour les grades adjoints administratifs de 2ème et de 1ère classe (décret n° 2005-1371 modifiant le décret n° 90-713 du 1er août 1990).

Ainsi pour être promouvable au grade d’adjoint administratif de 2ème classe, il faut être dorénavant au 5ème échelon et non plus au 6ème et pour être promouvable au grade d’adjoint administratif de 1ère classe, il faut avoir 2 ans d’ancienneté dans le 8ème échelon et non plus dans le 9ème.

Le Secrétariat ASS-UNAS